Littoral: contre vents et marées

H2wOe

Synopsis

Les littoraux français, qu’ils soient sableux, calcaires ou granitiques, doivent faire face à l’érosion due à la houle, aux vents et aux aléas climatiques. Les littoraux sont fortement anthropisés et constituent des zones très attractives pour les populations et pour les activités liées à la mer. En 50 ans, la France a perdu 26 km2 de son territoire englouti par la mer. Ce documentaire expose les problèmes liés à l’érosion du littoral surtout au niveau des côtes Aquitaine, particulièrement exposées à l’érosion marine et aux aléas climatiques. Ce reportage illustre différents cas faisant intervenir des enjeux sociétaux comme à Soulac sur mer, où plusieurs locataires d’un immeuble ont dû être évacués, sans indemnisation, dû aux risques d’effondrement en lien avec l’avancée de la mer. Ou encore à la Dune du Pilat qui, en raison des vents et des courants de l’Atlantique, recule peu à peu menaçant les habitations et les commerces situés juste derrière. Mais également les enjeux patrimoniaux, comme à Talmont sur Gironde où son emblématique citadelle du 12ème siècle menace de s’effondrer à cause de l’érosion. Et enfin, les enjeux économiques, comme au Cap Ferret où Benoit Bartherotte, un milliardaire, a investi sa fortune dans la construction et l’entretien d’une digue et d’une dune de sable pour protéger la pointe du Cap Ferret, qui tend à disparaître sous la pression des courants et de la houle atlantique.

Analyse critique

Ce documentaire met en avant l’importance de la participation et l’implication des usagers locaux dans la gestion du littoral (bénévolat dans le maintien du cordon dunaire, financement de la construction et l’entretien des ouvrages par des usagers) ainsi que le rôle des bureaux d’étude et des équipes scientifiques qui participent activement à l’étude et la compréhension de ce phénomène. Cependant, le littoral et les enjeux de l’érosion sont délicats à gérer et leur gestion a été tardive. De plus, les décisions prises ne font souvent que déplacer le problème, comme notamment au Cap Ferret où la digue construite pour limiter son érosion augmente celle de la plage du Moulleau.

La place de la gouvernance de l’état, des élus locaux et de la législation dans cette gestion est présentée de manière négative par les nombreux témoignages des usagers et reste très peu abordée dans ce documentaire : législation et contexte délicat pour l’indemnisation des sinistrés amenant à des combats juridiques, relocalisation et replis stratégiques délicats selon le contexte, difficultés dans le financement de l’entretien des ouvrages et l’aménagement du territoire. Le témoignage de représentants de l’état ou d’élus locaux aurait renforcé l’objectivité de ce documentaire sur la difficulté de la gestion des littoraux.

Pour finir, les enjeux environnementaux et la biodiversité sont à peine traités alors que les littoraux sont des zones importantes en termes d’écologie et de leur exploitation par l’homme. L’aquaculture, notamment dans le bassin d’Arcachon, est fortement liée à la dynamique des écosystèmes côtiers qui est elle-même dépend de l’érosion et des aléas climatiques. La relocalisation impliquerait aussi de nouvelles pressions sur l’environnement (potentiellement destruction d’habitats naturels dans les écosystèmes) que la commune va devoir prendre en compte.

Le documentaire offre une bonne fluidité et de bonnes illustrations (photographies, cartes géographiques, schéma des flux sédimentaires) et permet de se situer géographiquement selon les contextes présentés. Il y a de belles prises de vue aériennes de la côte Aquitaine. Le documentaire n’est pas trop long et le rythme est soutenu.

Le phénomène d’érosion du littoral et la gestion du littoral sont présentés de manière pédagogique, sans trop entrer dans les détails, en étant donc accessible à tous les publics. Les témoignages sont divergents: certains sont prêts à tout pour contrer les différents phénomènes impactant le littoral, tandis que d’autres respectent la loi de la nature en s’adaptant à celle-ci. Ce documentaire rend donc assez bien compte de la difficulté de la gestion du littoral mais les autorités et le gouvernement sont beaucoup décriés sans que la parole leur soit donnée.

 

Mots clés : érosion du littoral, recul du trait de côte, littoraux Français, façade Atlantique, côte Aquitaine, enjeux sociétaux, économiques et patrimoniaux.

Références bibliographiques

Banques des territoires. 2019. Recul du trait de côte, une nouvelle vague de travaux en prise avec les collectivités, 19 juillet 2019, https://www.banquedesterritoires.fr/recul-du-trait-de-cote-une-nouvelle-vague-de-travaux-en-prise-avec-les-collectivites

La Croix, 2018. Soulac-sur-mer, les copropriétaires du « signal » bientôt indemnisés, 19 décembre 2018, https://www.la-croix.com/France/Politique/Soulac-sur-Mer-coproprietaires-Signal-bientot-indemnises-2018-12-19-1200990631

BRGM. 2017. Caractérisation de l’aléa recul du trait de côte sur le littoral de la côte Aquitaine aux horizons 2025 et 2050, 13 octobre 2017 https://m.brgm.fr/projet/caracterisation-alea-recul-trait-cote-sur-littoral-cote-aquitaine-horizons-2025-2050?themekey_redirect=active

Nice matin, sauver le littoral (2/2), epis, digues, bambous… comment protéger les plages face à l’érosion ? 18 septembre 2018, https://www.nicematin.com/environnement/sauver-le-littoral-22-epis-digues-bambous-comment-proteger-les-plages-de-lerosion-253731

ENSEEIHT. l’érosion du littoral, comprendre le phénomène, binôme 1, http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD9900/travaux/optsee/bei/g20/erosion.htm

Contribution de Amélie Benoist et Mehdi Kaaiou-Lesage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Additional Info

  • Director: undefined
  • Producer: Pierre Monegier, Vincent Piffeteau, Rémi Labed et Emmanuel Lejeune
  • Language: Français
  • Year: 2017
  • Duration (min): 24
  • Theme: Climate change, Coastal areas
  • Access: Free
  • Country: France
  • Technical quality (star): Technical quality (star)
  • Academic interest (star): Academic interest (star)
  • Societal interest (star): Societal interest (star)
  • Technical quality: 4
  • Academic quality: 4
  • Social interest: 3